Mister FPGA – cœur d’émulation Gameboy Advance

La machine retro par excellence, le fameux MiSTer, se dote d’un nouveau cœur d’émulation. Et pas des moindres puisque c’est au tour de la Gameboy Advance de s’incruster sur cette plate-forme qui n’arrête pas de progresser. Rappelons que celle-ci s’architecture autour d’un processeur de type FPGA (Field Programmable Gate Arrays), reprogrammable à l’envi. De nombreux développeurs (très talentueux) s’évertuent à cloner les spécifications du (des) processeur(s) d’anciennes bécane à « émuler » (copier serait peut-être plus exact). On obtient ainsi l’équivalent d’une émulation « hardware », bien plus efficace qu’une émulation software.

Attention ! La Gameboy Advance nécessite obligatoirement une extension SDRAM (la plupart des jeux rentreront parfaitement dans 32Mo). Le cœur est encore jeune, mais diablement efficace ! Certes, quelques jeux provoquent des soucis, mais ils se comptent sur les doigts d’une main. Après un petit test de quelques perles de cette console, les résultats sont, pour ma part, bluffants. Ça tourne comme un coucou suisse, y compris avec un filtrage HQ2x.

Ma configuration :  Terasic DE-10 nano + SDRAM XS-D v2.5 128Mo + Gamepad SNES SN30 (8bitdo)

Vous pouvez récupérer le dernier exécutable (.rbf) sur le github officiel. Les versions évoluant très vite, autant les récupérer directement à la source !

Pour de meilleurs résultats, il faudra également fournir le bios original de la console (16Ko), nommé boot.rom, placé dans un dossier GBA à la racine de votre microSD.

Laisser un commentaire